3 manières d’utiliser l’huile de coco

Source : CN

Il y a encore quelques mois, je ne connaissais la noix de coco que pour son fruit et son utilisation en cuisine. Mais depuis que j’ai découvert ses bienfaits pour la peau et les cheveux, je ne peux plus m’en passer. Voici mes trois façons de l’utiliser en cosmétique.

Source : CN

 

L'huile de coco pour nourrir les cheveux

Si vous aussi vous avez besoin de redonner un coup d’éclat à votre chevelure après les vacances d’été, l’huile de coco peut être utilisée comme soin qui va nourrir et hydrater le cheveu. Avant chaque shampoing, j’applique de l’huile de coco sur les longueurs, je laisse poser entre 30 minutes et une heure et je fais mon shampoing. Elle permet de rétablir une bonne cohésion entre les écailles des cheveux pour des longueurs fortes et brillantes.

Catherine Nowak

 

L'huile de coco pour hydrater le corps

Comme toutes les huiles végétales, l’huile de coco a une fonction hydratante pour la peau. Je l’applique sur l’ensemble du corps en alternant avec ma crème hydratante habituelle. Résultat : ma peau est beaucoup plus souple et réhydratée. Et le parfum qu’elle laisse sur la peau, un vrai bonheur ! Attention, c’est une huile grasse qui met un peu de temps à sécher. Je conseille de l’appliquer que le soir.

Conseil : si vous avez une baignoire, rien de mieux que d’ajouter un peu d’huile de coco dans le bain pour se relaxer et profiter de son odeur.

Source : Catherine Nowak

 

L'huile de coco pour des lèvres sublimées

Sur ma table de chevet, j’ai remplacé mon baume à lèvres classique par l’huile de coco. Même si on l’appelle « huile », elle est sous forme solide à température ambiante. Parfait pour hydrater et adoucir ses lèvres avant d’aller se coucher. Elle est comestible, pas de crainte donc pour l’utiliser sur les lèvres.

Et enfin, l’huile de coco est aussi utilisée en cuisine. Elle remplace l’huile d’olive pour la cuisson qui est d’ailleurs bien plus saine. Il faut bien sûr la choisir bio et de première pression à froid.

Source : Catherine Nowak

Catherine nowak

2 Comments

Laisser un commentaire